AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


-65%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – remise de 65%
6.95 € 19.99 €
Voir le deal

De la magie au bout des doigts
Book of Beasts :: Rives du Mississippi :: Esplanade Ridge :: Autres

Agrippine Hobbs
Sorcière
☾ Faceclaim : Zoë Kravitz
☾ Messages : 90
☾ Date d'inscription : 08/12/2019

Sam 8 Fév - 18:05
Uchawi mikononi mwako

"Magic at your fingertips. Make nature your instrument, make your dreams come true, draw orders for me."

Nouvelle-Orléans, Louisiane, 20 décembre 2004


La jeune Pree avait passé toute la journée à l’extérieur, emmitouflé dans un manteau et une écharpe qu’elle avait dû acheter à la va-vite dans la boutique du coin. Assise sur sa balançoire de fortune, elle avait les yeux grands ouverts, captiver par la neige qui dégringolait du ciel grisâtre. Elle avait l’étrange impression d’être dans un rêve, tant cette image était insolite. Le dérèglement climatique avait détraqué le temps, et à entendre sa grand-mère paternelle, c’était la première fois depuis plus de 20 ans qu’il neigeait à la Nouvelle-Orléans. Du jamais-vu et pourtant… Des flocons aussi gros qu’un mouton de poussière virevoltaient au-dessus de sa tête, contrastant avec sa chevelure d’ébène. Ils recouvraient tout sur son passage, un spectacle magnifique pour cette sorcière qui ne connaissait que le sable. Du jamais-vu et pourtant…

Des spectres brumeux se dessinaient sous l’effet d’une bourrasque de vent, soulevant la neige sous ses pieds. Le froid mordait cruellement sa peau, mais elle s’en moquait, elle souhaitait profiter le plus longtemps possible de ce tableau hivernal. La Hobbs savourait ce moment de paix, à se balancer doucement sous ce grand arbre blanc. De temps à autre, elle cherchait Errance du regard. Son familier, coucher au pied de l’escalier, était recouvert d’un tapis blanchâtre. Son pelage, déjà très clair, se confondait avec la neige, si bien qu’il lui était parfois difficile de le voir.

Progressivement, elle vit des formes se rapprocher de son arbre. Pree avait perdue toute notion de l’heure dans cette nature, et même si elle n’arrivait pas encore à voir qui venait à sa rencontre, elle devinait la blondeur d’Apollonia et la démarche d’Alfajiri. Discrètement, elle descendit de sa balançoire et prit une boule-de-neige. Elle attendait patiemment et visant Apo, elle la jeta en direction d’Aube.

- Bummer, dit-elle dans sa langue.

Décevant, c'était bien ce que représentait ce raté.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE Sushii.



Voir le profil de l'utilisateur

Apolline Hobbs
Sorcière
☾ Visage : De la magie au bout des doigts Tumblr_inline_pihcntNNCf1rvmmrv_540
☾ Faceclaim : Teresa Palmer
☾ Messages : 36
☾ Date d'inscription : 08/12/2019

Dim 9 Fév - 10:28
Uchawi mikononi mwako

"Magic at your fingertips. Make nature your instrument, make your dreams come true, draw orders for me."

Nouvelle-Orléans, Louisiane, 20 décembre 2004


La neige était rare dans cet état américain. Pour tout avouer, Apolline ne l’avait jamais connu et avait du attendre ses seize ans pour le voir apparaître. Emerveillée à cette image, la jeune adolescente ne tarda pas à trouver chaussures et vêtements adaptés pour se mêler à ce temps hivernal. Après tout, il s’agissait là d’une excellente occasion pour tester ses facultés élémentaires, et elle désirait dessiner des formes à l’aide du vent et de la neige. Le silence était un excellent allié pour se faire et à peine avait-elle mis le nez dehors que déjà, la jeune fille se laissait transporter vers son imaginaire. Ici, elle pouvait laisser s’exprimer ses émotions, du moins à la limite du raisonnable car il demeurait toujours cette crainte d’incontrôlé qui aurait pu faire du mal. Laissant son familier à l’intérieur, pour ne pas lui faire risquer d’attraper froid, la blonde franchit la distance pour pénétrer plus encore dans les bois. Là-bas, elle ne tarda pas à trouver un endroit duquel il lui était possible de réaliser ce qu’elle voulait. Ou un semblable de son souhait. Isolée du reste, elle releva ses mains une première fois et fit danser quelques flocons dans le vent. L’on aurait cru une danse de ces derniers, elle les fit s’élever plus haut dans le ciel avant d’écarter ses bras et donner l’impression que la neige tombée à nouveau. Un rire lui échappa, fidèle à cette joie de vivre qu’elle dissimulait parce qu’elle savait qu’il fallait qu’elle garde son sérieux pour tout. Il n’y avait qu’avec ses sœurs qu’elle délaissait sa timidité. Et elle espérait les croiser d’ici peu.

Une autre fois, puis encore une autre. Apolline s’amusait à créer de belles étoiles bien dessinées à l’aide de la neige avant de se lancer dans quelque chose de plus compliqué. Était-elle capable de se lever de la neige ? Sa concentration était déroutante et petit à petit, elle sentit ses pieds graviter au-dessus du sol. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle se trouvait à deux mètres de ce dernier mais n’osant aller plus en avant, elle fit disparaître la neige pour retomber lourdement sur cette dernière. C’est alors que le son de la balançoire attira son attention. En effet, tout était tellement calfeutré que le moindre mouvement était audible sans le moindre problème. Souriant à l’idée de rejoindre ses sœurs, la blonde cala ses mains dans les poches de sa veste et entreprit de franchir la distance pour se rapprocher. Et, jetant un regard vers le sol pour ne pas manquer de tomber, Apolline ne vit pas le coup fourré de sa sœur. Ce ne fut que lorsque Aubeline se prit la boule de neige dessus que son rire lui échappa et qu’elle ne put se retenir suite au commentaire d’Agrippine.

- Bien envoyé Agrip’

Un nouveau rire s’ensuivit alors qu’elle se dépêchait de sortir ses mains de ses poches pour parer à une contre-attaque. Car c’était évident qu’elles allaient s’amuser toutes les trois. S’empressant de rassembler de la neige, Apolline finit par lancer un regard vers sa petite sœur à côté d’elle.

- Tu prends la gauche, je prends la droite ?

Et investies toutes deux de cette mission, Apolline se sentait prête à courir et à user pourquoi pas de son pouvoir pour gagner quelques points.





CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE Sushii.



--- and suddenly
i was there, in a life i've always wanted.
Voir le profil de l'utilisateur

Aubeline Hobbs
Sorcière
☾ Visage : De la magie au bout des doigts Tumblr_inline_p8t2xw0kWJ1tq4j4w_500
☾ Faceclaim : Alicia Vikander
☾ Messages : 71
☾ Date d'inscription : 27/11/2019

Mar 10 Mar - 11:56
Uchawi mikononi mwako

"Magic at your fingertips. Make nature your instrument, make your dreams come true, draw orders for me."

Nouvelle-Orléans, Louisiane, 20 décembre 2004


Montée sur le haut d'une branche, manquant à plusieurs de fois de glisser. Aubeline s'était hissée là-haut pour avoir une meilleure vue sur ce paysage enneigé. Le sourire aux lèvres, les cristaux de neige qui se posaient sur son visage pouvait lui donner des frissons. C'était bien mieux que toutes ses illusions, car elle vivait cet instant dans la réalité. Si souvent, elle aimait apprécier ce genre d'instant avec Wesley, là elle ne s'était pas éloigné du manoir Hobbs, la simple raison était la présence de leur père. Lui, qui avait tendance à vivre dans son bureau, ne semblait pas d'être d'humeur travailleuse. En tout cas, Aube avait réussi à se faufiler et ne pas le croiser.

Là, elle oubliait tout, rêvait d'aventure dans les pays au même paysage. L'Alaska devait être merveilleuse à découvrir, sans parler de toutes ses tribus d'Indienne qui y avait survécu. Son imaginaire venait de l'emporter et ne fut brisé qu'à l'entente des bruits de pas dans la neige. Une de ses sœurs se tenait dos en dessous d'elle. Se laissant tomber en arrière, normalement elle arrivait à retomber sur ses pieds, mais le sol recouvert de neige, la fit tomber et éclater de rire.

Se relevant, elle se frotta et se rapprocha de sa sœur ainée. Il lui était étrange de ce dire que celle-ci allait rejoindre un coven, les quitter, nul ne savait qu'elle choix serait le sien, mais elle espérait la voir rester parmi les cœurs pourfendus auprès de sa famille. Voyant au lien Pree qui préparait une boule-de-neige, elle eut la surprise de la recevoir. La guerre était commencée.

Ramassant, elle-même un tas de neige, elle entendit la proposition de son ainée et se dirigea vers la gauche, mais au lieu de s'attaquer à Pree, vint à balancer sa boule de neige contre Apo. Un regard malicieux vers sa demi-soeur, elle savait que pour ce jeu, il n'y aurait aucune alliée.

- Pree, si tu me visais pour atteindre Apo, ça changerait. Pense à tes racines, ça pourrait t'aider !


Un nouvel éclat de rire, avant de lancer une nouvelle boule de neige sur celle qui partageait son âge.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE Sushii.


le calme plat, le souffle court, le combat se prépare, la vengeance doit rester secrète pour que le triomphe l'emporte
Voir le profil de l'utilisateur

Agrippine Hobbs
Sorcière
☾ Faceclaim : Zoë Kravitz
☾ Messages : 90
☾ Date d'inscription : 08/12/2019

Sam 4 Avr - 14:57
Uchawi mikononi mwako

"Magic at your fingertips. Make nature your instrument, make your dreams come true, draw orders for me."

Nouvelle-Orléans, Louisiane, 20 décembre 2004


Elle était fille de désert, fille de sable, fille de chaleur. Il était bien loin le temps où elle courrait dans les herbes desséchées du Kenya, où une simple étincelle pouvait provoquer un immense brasier. Ici, sur terre en temps normal humide et étouffante, la jeune Pree tentait de mémoriser cette sensation de froid. De se souvenir du goût de la neige, de sa texture, son manque d’odeur et sa façon de changer de couleur lorsqu’on marchait dessus. Dans ses mains, elle fondait doucement, ce liquéfiant aux contacts de sa peau bleuit. La sorcière avait tant vu de film où les enfants jouaient à jeter des boules, qu’elle se sentit obligé de faire de même. Alors elle avait brandi son bras, et avait raté sa cible. Ce qui eut pour effet de faire rire Apollonia et de surprendre Alfajiri. Mais alors que l’héritière des Hobbs proposait un plan d’action, se rassembler pour vaincre, la cadette en décida autrement et lança sa propre boule contre sa sœur.

- On ne lance pas de boule de sable, dit-elle un peu surprise par la phrase d’Aubeline.

Mais avant même de voir sa réaction, elle alla se cacher derrière l’arbre. Agrippine avait bien compris que dans ce genre de situation, les alliés n’étaient pas toujours la meilleure des idées. Et allant contre tout instinct, la jeune fille se mit à découvert pour lancer sa boule qui se fracassa contre la balançoire. Décidemment pensa-t-elle. Apollonia était pourtant juste à côté.

Allant une fois encore se cacher, elle fit une réserve de boule, tout en réfléchissant à une stratégie d’action. Elle pouvait utiliser ses pouvoirs, mais ses sœurs étaient bien trop loin pour l’exercer. Dans les stratégies de la guerre, Pree était loin d’être la meilleure. Attrapant ses tas de boules, elle décida de changer de cachette, mais pour cela, elle devait être suffisamment discrète pour ne pas attirer l’attention. Alors elle fit appel à Errance, endormit au pied de l’escalier. Le familier sauta sur lui-même, comme si quelqu’un l’avait piqué. Et il se mit à courir en direction d’Aubeline, écrasant avec ses longues pattes mouillés ses boules-de-neige. Pree profita de ce moment pour se mettre à l’abri derrière un arbre fruitier dénudé.

Lorsque Errance se mit à courir en direction de cet escalier qu’il venait à peine de quitter, des particules de neiges tournaient autour de lui, tel un vautour survolant sa proie, la sirène n’aurait su dire pourquoi, mais elle appréciait cette vision. C’était un spectacle rare à ses yeux et elle était certaine de ne plus jamais voir ce jardin couvert de neige.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE Sushii.



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




De la magie au bout des doigts
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser